Régi-meuh

Fil des billets

mercredi 4 janvier 2017

Les petites billes

bolsblog-1.jpg

A Noël, j'ai reçu de ma cousine ces deux petits bols/caches-pots trop mignons... je les adore !
Je n'ai pas su immédiatement ce que j'allais mettre dedans, ni ce que j'allais en faire, mais en passant voir ma petite sœur en rentrant de vacances, j'ai su.

J'avais déjà vu l'idée sur Pinterest, mais elle l'a réalisé avant moi, et j'adore : ces petits bols vont représenter mon objectif santé de l'année.
Non, je ne parle plus de régime, mais de me sentir mieux, de me sentir moi. Maintenant que la chimie ne devrait plus interférer avec les efforts que je fais, j'ai bon espoir.

bolsblog-2.jpg

Dans le petit aux dessins noirs : les petites perles roses, dodues, représentant les kilos que j'aimerais voir s'envoler ; dans celui aux dessins jaunes : il est encore vide, il viendra les accueillir.

J'aime cette idée de visualiser le chemin parcouru. J'aime l'idée de m'encourager en les transvasant et j'ai hâte de partager l'évolution (ou pas !) avec vous !

Partager sur

mardi 9 décembre 2014

...

grosse.jpg

C'était tout à l'heure... Comme ça, ça m'est tombé dessus.
"Tu es enceinte ?" Tête complètement abasourdie
"Tu attends un petit, c'est ça ?"
"Euh... Non, je marche comme ça parce que je me suis cassé le pied"
"Ah merde ! Nan, mais moi aussi j'ai grossi, c'est chiant. Tu le prends pas mal, hein ?"

Donc ça n'avait rien à voir avec ma démarche. Non, bien sûr que je ne le prends pas mal. Je le prends même super bien. j'arrive à ravaler mes larmes depuis 45 min, donc c'est que ça va !
Non seulement j'ai grossi, mais en plus, c'est même pas pour une grossesse... C'est double peine là.
J'aimerais que ça suffise et que ça soit l'électrochoc qu'il me faut pour me ressaisir, mais je sais que même ça, ça ne suffira pas.
Je suis rentrée et j'ai bouffé 4 madeleines, pour le plaisir. Pour en rajouter.
Encore privée de zumba pour 5 semaines (donc 10 depuis fin août) j'ai raison de m'empiffrer, ça ne se verra quasi pas à la reprise. De toute façon, j'ai pris 10kgs depuis que j'ai commencé... 10 putain.

Là, j'ai juste envie de pouvoir hurler et pleurer tranquillement. Et accessoirement, disparaître.

Partager sur

samedi 24 mai 2014

Ma dead line

zumba-silhouette.png

Le dernier billet régime date d'il y a exactement 8 mois. C'est rigolo. Bon, en fait pas tant que ça, mais juste là, ça m'a fait sourire.

J'avais donc dit que je passerais l'hiver en 44, c'est chose faite, j'ai bien entamé le printemps aussi en 44. En fait, je m'étais fixé un objectif ce 24 septembre : je m'étais dit "tu change de stratégie, au lieu de viser un poids, vise une silhouette !" et surtout, j'avais envie d'être mieux dans ma peau pour aujourd'hui.

Je vais arriver à l'été en 44, peut être même 46 pour certaines choses à ce rythme... Et surtout avec la déception. Je n'ai plus envie d'être indulgente. Je n'y arrive plus, si tant est que j'y sois arrivée ; je n'arrive même plus à être en colère contre moi, j'arrive juste à me détester (oh oui, encore...) et détester ce corps que je ne reconnais plus.

Ce soir, c'est mon premier gala de zumba, avec mes Poussins, et quand j'avais accepté d'y participer, je m'étais dit que ça serait chouette d'être à l'aise dans mes baskets, un peu mieux dans ma peau, et que les Pouill' soient fiers de moi. C'est loin d'être le cas. Ils seront peut être fiers, je vais tâcher d'au moins bien danser, à défaut du reste.

Je suis déçue et fâchée de ne pas y être arrivée... Mais tant pis, je crois qu'arrive un moment où le corps ne peut juste plus ; que ça fait trop longtemps que je lui inflige des traitements pas cools... Vengeance.

Partager sur

mardi 24 septembre 2013

Kiabi mon ami... Ou comment je me suis racheté 2 pantalons...

jeancerise.jpg Ceci n'est bien sûr pas un article sponsorisé...! Photo perso.

Pourquoi Kiabi ? Parce que je les aime bien, pis c'était le plus simple et je n'ai pas regretté.

Enfin, si un peu. Pas pour le prix, j'étais partie pour ne m'en racheter qu'un, et pour le même pris j'en ai eu deux. Plutôt à cause de la taille. Même si c'était pour ça que j'étais là.

Terrible épreuve/constat la semaine dernière, avec l'arrivée de l'automne, que d'essayer mes affaires... Fière de moi l'hiver dernier et de ma chouette perte de poids, et de tailles de fut' (2 quand même...) j'avais crânement jeté mes pantalons taille 44. Et je m'étais même dit "avec tout ce que tu vas devoir racheter, ça sera de la super motivation pour ne pas regrossir"... Sauf que...

J'en avais heureusement gardé 2. Un qui ne ressemble à rien ; dans lequel je ne ressemble à rien. Et le second que j'aime beaucoup et qui ne me boudine pas. Je l'aime donc d'amour vestimentaire celui-là ♥

J'ai poussé le vice à essayer du 42, je me suis dit "on ne sait jamais !"... Mais bien sûr Bouboulette/Boudinette... J'ai donc 2 nouveaux pantalons taille 44. Je n'ai même pas choisi les couleurs, j'ai laissé les poussins le faire... "On te prend quelle taille Maman ?" Du 44... "Du quooooiiiii ??? J'entends pas !" Laisse, je vais les prendre...

La nutri dit qu'il n'y a pas mort d'homme, que je n'irais pas en enfer pour ça... (tant mieux, y'a tellement d'autres raisons...) Mais putain, qu'est ce que je m'en veux, qu'est ce que je me déteste, qu'est ce que je ne suis plus du tout indulgente...

Mais en même temps, motivation niveau -25o... je crois que je vais passer l'hiver en 44 avec mes bourrelets pour me tenir chaud, et pis wala !

Partager sur

vendredi 6 septembre 2013

Quand manger est une souffrance...

culpabilite.jpg Source photo.
J'aimerais bien n'en manger qu'un...

Hier matin, donc, j'avais nutri... Je suis partie sans trop fanfaronner, ma petite liste de choses à aborder, pliée en deux dans mon sac ; j'étais vraiment mi-figue, mi-raisin.

Elle, elle était toujours aussi gentille, y'avait juste ses cheveux qui avaient poussés depuis juin. Les miens aussi cela dit. Je me serais bien attardé longtemps sur ses cheveux à vrai dire, mais "Alors ? :) " Alors il a fallu parler.

J'ai raconté mon "auto-analyse" comme elle dit ; les crises, ce que j'ai fini par en comprendre ; mes sensations ; ma "normalité" ; et je me suis sévèrement jugée... Et j'ai été fermement reprise. Enlever la notion de bien et de mal de mon vocabulaire, je ne suis pas une mauvaise fille parce que j'ai un souci de comportement alimentaire. Enlever "il faut" parce qu'il faut juste que je sois bien, que je trouve un équilibre confortable entre qui je suis et ce que je peux faire. Avancer sur le chemin de l'acceptation.

Il paraît que j'en sais quasi autant qu'elle en nutrition... Il paraît que je me connais drôlement bien maintenant... Il paraît que ce serait bien que je me fasse confiance et que je m'écoute, parce que je sais quoi faire... Il paraît que je suis à +2.2 par rapport à octobre de l'année dernière. -6 ; +8 en 11 mois. Pas très glorieux mais il paraît que c'est pas ça qu'il faut regarder...

Oui, finalement, je me suis pesée. J'ai dit que comme ça, je ne le ferais plus chez moi.

Et alors ? Je suis toujours mi-figue, mi-raisin. J'ai beaucoup pleuré hier. Je m'étais prévu des courses cool après, j'ai pas réellement pu. Je ne sais pas. Pour le moment, je suis déçue parce que j'aimais bien la béquille qu'elle représentait. Et puis quand on ne fait que ce qu'on nous dit, les échecs ne sont pas réellement de notre faute, hein ?! Et puis oui... Aujourd'hui, manger pour moi est une souffrance, une action trop emprunte de culpabilité, et j'aimerais que ça change enfin.

Alors oui, on va dire que c'était positif. J'avance. Même si je ne sais pas encore trop quelle direction prendre... Maintenant, c'est à moi de jouer... Et à la petite Bouboulette aussi... Elle n'est jamais bien loin, elle.

Ndlr : elle ne me laisse pas tomber hein ?! Je la revois dans 2 mois ; mais je dois trouver ma solution... J'avais peur que ce ne soit pas clair !

Partager sur

vendredi 23 août 2013

La claque...

photobalance.jpg Source photo.

Je suis rentrée de vacances depuis quasi 2 semaines... Vacances où j'ai déconné profité comme il se doit, entre apéro, alcool et desserts sur le port. Sans oublier les crêpes, normal !

Quand je suis rentrée, j'ai bien sentie que j'avais grossi, mais il était hors de question de me peser. De toute façon, ça se voit et ça m'a été confirmé après question par le Mollusque, donc bon... Mais du coup, je me suis dit "aller, au pire c'est 3 kgs, tu fais attention et ils repartiront aussi sec !".

Et ce matin, poussée sans doute par un élan inexpliqué de confiance en moi, un moral anormalement bon, j'ai osé me peser...

Et là, ben ça a été pire qu'une claque... Parce qu'après 2 semaines d'efforts (pas de régime, juste essayer de reprendre la chrono, pas de grignotage et des parts normales à table...) cette pute de balance affiche un joyeux +5.2 kgs... Autant vous dire que si j'avais eu quelque chose dans l'estomac, je serais allée le vomir direct, mais là, je peux juste pleurer...

J'ai RdV avec la nutri le 9/09 mais je sais déjà que je ne vais pas oser y aller. Vivement la reprise de la zumba, ça sera déjà ça.

Je sens que cette rentrée va être encore plus pourrie que tout ce que j'ai pu imaginer...

Partager sur

vendredi 28 juin 2013

Hier, j'avais nutri...

pesepersonne.jpg Source photo.

... Le RdV de la loose que j'avais annulé le mois dernier, enfin, reporté. Que j'avais sciemment occulté ces derniers jours, pour lequel je me suis trompé d'heure, pour lequel j'ai oublié de remplir le questionnaire de poids mental que je rempli à chaque fois avant... Actes manqués.

Mais j'y suis allée, malgré tout, j'ai sincèrement raconté mes comportements alimentaires du moment, et je me suis pesée.

C'est pas pire que prévu, mais c'est pas bien. Et puis "toute cette masse maigre perdue c'est dommage...". Oui... c'est certain.

"Et vous voulez travailler sur quoi ?"... Euh... Vu qu'on a dit qu'on ne parlait pas du pourquoi des crises, ben... On va travailler sur "comment se récompenser sans passer par la nourriture", hein ?! Sauf que... J'arrive à un stade où j'aimerais savoir quand même, même si je crois que je sais en fait. Faudrait que je retrouve mes affaires d'il y a 10 ans.

Il est des pas qui sont difficiles à franchir dans la connaissance de soi, malgré toute la bonne volonté qu'on peut avoir, quand on a la peur attachée comme un boulet à la cheville...

Partager sur

mercredi 29 mai 2013

4 jours...

dessert.jpg

Normalement, le mercredi, c'est Mercredi Gourmand. Parce que j'adore ce rendez-vous, parce que j'aime tester de nouvelles recettes et les partager avec vous.

Mais aujourd'hui, c'est compliqué. Depuis quelques temps ça l'est. J'ai envie de fêter une mini victoire aussi. Ça fait 4 jours que je n'ai pas boulimiqué... C'est dérisoire, mais je suis fière de moi. Même aujourd'hui, mercredi de daube niveau temps, avec les enfants, le boulot... J'ai réussi à gérer. Bon, j'ai pas résisté aux oursons en guimauve au judo. Mais je me le suis autorisé, et je n'ai pas compulsé en rentrant, ni là bas. Et croyez-moi, vu mon rendement de ces dernières semaines, c'est un exploit.

Enfin voilà, il n'est pas Gourmand mon Mercredi, même si y'a ça qui cuit dans le four pour ce soir ! Et puis je suis tellement comme Anne-Laure à Instagrammer tous mes plats que je ne pouvais rien ajouter de plus !

Si... J'espère la petite Bouboulette sur le chemin de l'indulgence...

Partager sur

mardi 30 avril 2013

S'il était besoin de refaire un point...

regime-11.jpg Source photo.

Si, quand même !

Je n'ai plus envie de parler de régime, mais je dois perdre du poids. Oui DOIS, pour me sentir mieux.

J'ai laissé tombé la chrono... Psychologiquement parlant, c'était pas possible... Ne manger que des féculents à midi, que des légumes le soir... Du chocolat à 16h ??!! Sauf que pour moi chocolat = crise ; alors je ne vous dit pas le 1er jour... Quant au fromage ou les œufs le matin, ça a été rigolo 3 jours !

J'ai repris la stabilisation de l'hyper-pro... Avec heureusement pas pour objectif de stabiliser tout le poids repris, mais d'en perdre quand même ! Et surtout de contrôler les hypoglycémies avec lesquelles je faisais n'importe quoi... D'ailleurs, à ce sujet, très intéressant billet ici ! Pour le moment, je n'en n'ai pas le courage mais faut que je m'y penche !

Et dans ma tête ?! J'ai fait un travail sur les alliés et les perturbateurs dans un régime, de l'entourage proche à moins proche. Et ce fut intéressant ! Pourquoi une personne au régime qui ne demande rien à personne, et a priori, ne fait de tort à personne, ben ça emmerde autant les autres ??! Plaisantes réflexions ! ;)

Ça ne va donc pas trop mal, un peu mieux je dirais... Je me suis même surprise hier à me poser la question (comme j'ai aussi des personnes dans mon entourage qui sont des Amours) : et si tu envisageais de t'accepter comme ça ? (ou alors d'envisager de me faire refaire le bide ?!) Mais avant, faut que je règle d'autres soucis, parce que je suis juste moi, incapable de tout gérer en même temps... humaine au final ;)

Mon prochain RDV nutri est dans 16 jours... Je sais que la nutri me suivra, quoique j'ai décidé. Pour le moment, je tente un apaisement, l'indulgence, j'essaie de me réconcilier avec moi ; et puis avec mon corps, ça, je me le garde pour plus tard !

Partager sur

mercredi 17 avril 2013

Bilan à quasi 6 mois.

saladtacos.jpg Source photo.

J'avoue que je n'y suis pas allée de gaité de cœur. J'avoue aussi que j'avais quasiment sciemment zappé le RdV du mois dernier. Et j'avoue enfin que j'étais tellement en colère contre moi que j’espérais presque me faire engueuler...

Évidemment, au lieu de ça, ma nutri a été formidable ! J'ai commencé l'entretien en avouant que j'avais été victime d'un "burn-out régimesque"... Figurez-vous qu'elle ne connaissait pas l'expression ! Alors j'ai expliqué en long en large et en travers. Nous avons fini par conclure que c'était exactement ça qui c'était passé ! Elle a noté l'expression, j'ai dit que j'allais la déposer... Nan, mais allô quoi ? T'es une fille et tu connais pas le burn-out régimesque ?...

Breeeef !! Elle m'a gardé 3/4 d'heure, elle m'a demandé pourquoi j'étais revenue ; on a parlé de mes attentes, on a parlé restrictions cognitives, on a parlé de l'entourage ; on a parlé du côté psy, on a conclu que je savais, qu'on pouvait ne pas parler de ce qui fâche, tout en abordant des sujets importants aussi.

Et puis elle a dit qu'il fallait désormais bannir le mot "interdit" ; qu'on allait travailler sur mes sensations, retrouver la faim, la satiété... Et puis j'ai demandé à me peser. J'ai dit "je voulais savoir si j'avais le droit de me peser ?" (oué, dans la vraie vie, je demande toujours bien les choses, et je passe ma vie à m'excuser pour des trucs qui ne sont pas de ma faute...!) O_o "Mais bien sûr ! Plus d'interdit on a dit !" Alors j'ai su. +4 kgs. 2 de gras (miam, miam) et 2 de flotte. Donc elle m'a dit que ce n'était pas catastrophique, que l'eau allait vite partir, qu'elle ne comptait que +2. OUF.

Je suis sortie de là avec un poids en moins (<= mauvaise blague, on t'a dit +4 !) un papier, enfin 2. Un d'un exercice à faire pour la prochaine fois. Le second avec une réorganisation alimentaire, de la chronobiologie, un nouveau RdV, le projet d'apprendre à manger du chocolat ; et avec, je crois, l'envie d'arrêter de dire que je suis au régime (même si j'en parlerais toujours ici).

Partager sur

- page 1 de 3