La fille de Brest

Oui, 3 billets le même jour, il va neiger, mais je sors du ciné, et j'avais vraiment envie d'en parler à chaud.

lafilledebrest_blog.jpg
Source Allociné

Synopsis

Dans son hôpital de Brest, une pneumologue découvre un lien direct entre des morts suspectes et la prise d'un médicament commercialisé depuis 30 ans, le Mediator. De l’isolement des débuts à l’explosion médiatique de l’affaire, l’histoire inspirée de la vie d’Irène Frachon est une bataille de David contre Goliath pour voir enfin triompher la vérité.

Mon avis

Je ne saurais pas comment l'expliquer, mais ce film m'a bouleversé. Ceux qui me connaissent savent que les infos et moi, ça fait au moins 5, et que je suis souvent la pauvre cruche au courant de rien. C'est volontaire, je veux choisir ce que je sais. Bref, tout ça pour dire que le scandale du Médiator, je ne connaissais pas. Mais j'avais vu la BA donc je savais de quoi le film parlait, et j'avais vraiment eu envie d'en savoir plus.

Je n'ai pas été déçue. On voit tout, on sait tout, on suit l'aventure, si on peut appeler ça comme ça. La bataille serait plus approprié.
J'ai été tellement touché par Irène, on ne peut plus parler de personnage ici, puisqu'elle existe réellement et que c'est son histoire qu'elle nous livre. Tellement proche de ses patients, tellement investie. Elle n'a jamais lâché, même quand juste son mari était là pour lui tenir la main. Magnifique.

Je pense que j'ai été doublement touché, premièrement de par l'information, parce que j'étais vierge de tout préjugés (ou presque... les labos...) et deuxièmement, parce que je me suis sentie proche des patients. Je ne suis pas diabétique, mais j'aurais bien été (ou bien le suis-je encore...) capable de prendre un médicament anorexigène.
Je ne peux que le conseiller, ce film est vraiment excellent. Par contre, âmes sensibles s'abstenir, on est dans un hôpital et on voit vraiment tout...

Partager sur

Commentaires

1. Le lundi 28 novembre 2016, 20:01 par Celine

Merci de ton retour sur ce film qui doit être Je pense effectivement émouvant. ;)