dimanche 16 octobre 2016

Tarte fromage ail et fines herbes-poireaux-jambon

Ingrédients :

¤ 1 pâte feuilletée
¤ 1/2 pot de fromage ail et fines herbes
¤ émincés de jambon (selon le goût, j'ai mis un peu plus de la moitié d'un paquet)
¤ 6oogr de poireaux à la crème
¤ du fromage râpé

Commencer par préparer les poireaux comme indiqué sur le paquet.
Préchauffer le four sur 180°.

Étaler la pâte feuilletée dans le fond d'un plat à tarte et en piquer le fond à la fourchette.
Étaler le fromage ail et fines herbes et ajouter le jambon émincé.

Lorsque les poireaux sont prêts, les mettre sur le fond de tarte. Ajouter du fromage râpé à votre convenance.
Enfourner pour 35 min.

tartepoireaux.jpg

Bon appétit !

Partager sur

vendredi 14 octobre 2016

J'irai dormir dans vos lits

sommeil.jpg

C'est ça la dépression.
La nuit tu n'arrives pas à dormir.. la journée tu es HS. On te donne de quoi t'endormir pour commencer.
Après tu expliques que de toute façon, tu dors tellement mal que t'endormir n'est pas un souci. Ce sont plutôt les multiples réveils dans la nuit qui sont responsables de tes cernes.
Alors on change la prescription. On passe au plus lourd, la dose mini pour commencer.
C'est mieux mais pas top... tu te traînes, tu bailles, aucune énergie.
Alors on augmente la posologie.
Et là, c'est pas mal : tu te rendors direct après les réveils, tu t'endors vite, et même ton heure de sieste quotidienne, tu n'en as plus besoin. Le moral est même au beau fixe.
Tellement bien, que tu décides d'arrêter... Tu n'aimes pas l'idée d'être carrément sous anti-psychotiques "juste" pour dormir. Alors bêtement, tu l'arrêtes, comme ça. Sans sevrage.
Au début ça va. Ça fait presque 7 mois que tu en prends, donc ton corps a des réserves. Et le cercle vicieux sournois se réinstalle... Mais le temps de s'en rendre compte...
C'est presque trop tard quand tu réalises. Tu sens le fond du bout de ton pied. Alors il faut tout reprendre.
Mais avant de retrouver le bien être...

Aujourd'hui, je suis de nouveau à 2 comprimés par soir... j'ai fait ma première bonne nuit cette nuit... tellement bien que je suis un zombie aujourd'hui. Alors j'ai déjà dormi 3/4 d'heures ce matin... et il ne me tarde qu'une chose : retourner me coucher. Je peux dormir n'importe où, dans n'importe quelle condition. Je pourrais dormir dans votre lit sans problème.

C'est ça la dépression : le sommeil. Ce petit cocon qui aide le temps à passer plus vite. Cet endroit où seul ton inconscient s'en donne à cœur joie. Ce refuge.

Partager sur

lundi 19 septembre 2016

La trouille

modernjazz.jpg
Source image

C'est demain...

Le grand saut pour moi, après 3 ans de négociations avec moi-même ; je me lance enfin : mon premier cours de danse modern-jazz !
J'ai hâte, ça c'est évident, mais je suis pétrifiée aussi.

Déjà parce que dire que je suis mal dans mon corps est un euphémisme, ensuite parce que j'intègre un petit groupe d'adultes qui se connaissent depuis un moment, donc ce tournant dans ma vie est réellement un challenge pour moi.
Ça fait plus d'une semaine que j'en ai mal au ventre. Je pense qu'il va falloir que je fasse preuve de toute l'indulgence dont je suis capable, envers moi. J'ai fait plus de 10 ans de danse classique, en commençant par du conservatoire. La discipline je la connais, et la rigueur aussi. J'ai peur que mon corps ai oublié tout ça. Qu'il ne suive plus. De part les kilos en trop, et le temps qui a passé... plus de 20 ans.

Je suis sûre que je vais être aussi heureuse que dégoutée de renouer avec cette discipline que je chérie tant.

On verra demain !

Partager sur

lundi 29 août 2016

Le gâteau magique aux fruits rouges

Une recette vue sur Facebook et qui m'a plût de suite !
Toutes mes confuses d'avance, je n'ai plus de pc et pas accès à tout depuis mon téléphone.... donc pas de photo

Lire la suite...

Partager sur

dimanche 1 mai 2016

Mon cheese-cake

Probablement un de mes 3 desserts favoris ! Suis tellement contente d'être arrivée à une recette qui me plaît autant que dans les restos !

Lire la suite...

Partager sur

mercredi 23 mars 2016

Le sourire

fleursourire.jpg Le printemps est arrivé dans mon jardin !

Depuis que j'ai retrouvé le mien, le vrai, encore un peu chimiquement aidé, mais sincère, je regarde beaucoup celui des autres.
Dans des circonstances différentes. Le matin, au volant de leur voiture, dans la file d'attente, le soir... Je regarde s'il est là, s'il vient spontanément, si d'en voir un leur donne envie de sourire en retour...
Les réponses sont à chaque fois différentes. Mais je me rends compte que je dois probablement sourire plus que la moyenne... Et ça se voit, autour de mes yeux, de ma bouche, ces petits traits en témoignent. Qu'importe. J'apprends à vivre avec, et je préfère ça. Sourire et rester marquée... Parce que c'est tellement triste sinon.

J'ai énormément de choses dans ma tête en ce moment. Énormément d'envies, de projets, et trop peu de temps. L'envie de refaire des choses, l'envie d'en faire des nouvelles, de continuer certaines. L'envie d'avoir un horizon vaste et la large de possibles, de temps, de moyens. Ça viendra. Je suis confiante.

Et ça me fait sourire !

Partager sur

lundi 30 novembre 2015

Préparons Noël ! #1

Pour ceux qui ne le savent pas, je suis assistante maternelle, et j'ai depuis plus de 2 ans la grande C. qui a maintenant 2 ans et demi, en garde, et depuis septembre, une petite C., qui elle a 4 mois !

Cette année ma grande l'est assez pour fabriquer, et surtout prendre du plaisir à participer à la fabrication de petites bricoles !

Voici ce que nous avons déjà préparé : (Inspiration Pinterest)

deconoel2015-4.jpg

Une carte de vœux pour sa famille, façon guirlande lumineuse !

deconoel2015-3.jpg

Un bonhomme de neige en Playmaïs !

Évidement, je la guide, mais elle aime beaucoup aussi "faire seule" et ça fait plaisir de voir son enthousiasme, qu'elle n'avait pas jusqu'alors, pour les activités manuelles !

Partager sur

lundi 23 novembre 2015

Pommes de terre au cheddar et chorizo

Ingrédients :

  • autant de pommes de terre que vous souhaiter en manger
  • des tranches de cheddar
  • de l'oignon coupé en fines lamelles
  • de la chiffonnade de chorizo
  • huile d'olive

Préchauffer le four sur 2oo°.
Peler les pommes de terre et les couper comme si vous vouliez les trancher, mais sans aller jusqu'au bout.
Les placer sur une feuille de cuisson sur la lèche-frite du four et verser l'huile d'olive en filer dessus. Les cuire pendant 35 à 4o min.

Une fois les pommes de terre quasi cuites, rajouter dans les interstices, le chorizo, le cheddar et l'oignon.
Remettre au four pour 1o min.

pdtfromagechorizo.jpg

Bon appétit !

Suggestions : à manger avec une salade, ou en accompagnement d'une raclette pour un plat à 3000 kal !

Partager sur

mercredi 21 octobre 2015

Dire...

Dire que la clef était dans ce billet...
Dire que les vacances ont été reposantes et m'ont fait du bien est tellement loin de la réalité...
Dire que j'ai réattaqué reposée et sereine est tellement absurde...
Dire que ça a été aussi violent qu'une explosion... et une implosion... Simultanées.

ArmsWithSemiColons.jpg Photo

Je ne sais même pas si j'ai envie d'en parler... Depuis plus de 2 mois, je ne suis qu'un champ de ruine, et pour le moment, je me force. Aidée par la chimie savamment distillée, à essayer d'en faire quelque chose. L'envie n'y est pas vraiment.
De bulle de bonheur, il n'est plus question... Je cherche le chemin, je cherche des réponses, je cherche à réparer.
Aujourd'hui j'ai 6 ans, et j'essaye d'avoir envie d'avancer.

Partager sur

vendredi 10 juillet 2015

Papa ou Maman

papaoumaman.jpg

Synopsis :

Florence et Vincent Leroy ont tout réussi. Leurs métiers, leur mariage, leurs enfants. Et aujourd’hui, c’est leur divorce qu’ils veulent réussir. Mais quand ils reçoivent simultanément la promotion dont ils ont toujours rêvée, leur vie de couple vire au cauchemar. Dès lors, plus de quartier, les ex-époux modèles se déclarent la guerre : et ils vont tout faire pour NE PAS avoir la garde des enfants. Source : AlloCiné

Mon avis :
Plutôt une bonne surprise ce film ! Suis de plus en plus septique lorsqu'il s'agit de comédies françaises, mais là, j'avoue avoir bien ri ! Marina Foïs et Laurent Lafitte ont un jeu juste, une belle complicité, c'est agréable à regarder. Les situations sont un peu poussées à leur paroxysme, mais c'est ce qui rend les situations comiques, d'autant que tout reste crédible.
Je l'ai regardé en famille, avec donc mes 1o, 9 et 5 ans, les grands ont bien rigolé, même si Ewann a conclu en disant que peut être ce n'était pas forcément un film pour les enfants ; je pense que Maëlenn n'a pas capté grand chose et a suivi le mouvement.
Du coup, mon avis rejoint celui de Ewann : plutôt une comédie pour adultes, que familiale... Je me suis demandé quelles répercutions il pouvait avoir sur des enfants, leur rapport au modèle que représente "les parents"... Donc un léger malaise par rapport à mes enfants pendant le visionnage.
Il reste un très bon moment à passer, que je recommande !

Merci l'agence Cartel et FPE !
.

Partager sur

- page 2 de 121 -